mercredi 21 février 2024

Villa Maria

Villa Maria est une école d’enseignement secondaire privée mixte, située à Montréal, à l’emplacement de Monklands, ancienne résidence du gouverneur du Canada.

Histoire

L’histoire de Villa Maria commence bien plus tôt, car avant d’être une école, une partie du bâtiment existait déjà. C’est en 1803 que fut construit le pavillon Monklands (pavillon central de l’école actuelle)[1]. Son propriétaire se nommait James Monk et était juge en chef de la cour du Banc du Roi. La rue faisant face à l’école fut nommée avenue de Monkland par la suite.

De 1844 à 1849, Monklands fut la résidence de trois Gouverneurs généraux de la province du Canada: Charles Metcalfe, Charles Cathcart et James Bruce. La femme de Lord Elgin y donna même naissance à son enfant qui devient plus tard le vice-roi des Indes.

En 1854, la Congrégation Notre-Dame acheta Monklands pour en faire un pensionnat pour jeunes filles. Bientôt, l’agrandissement du bâtiment fut nécessaire et de nouvelles ailes furent bâties. Dès 1855, l’aile Notre-Dame-de-Lourdes fut construite, suivie, en 1870, par l’aile Notre-Dame-des-Anges. Puis, en 1908 et en 1930, il y eut les ailes St-Michel et Sainte-Marguerite. En 1885 et 1937, l’aile Sainte-Cécile (actuellement l’aile de musique) fut bâtie. Enfin, en 1984, on construisit le gymnase.

Villa Maria est désignée lieu historique national du Canada par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada le 30 mai 1951[2].

Depuis septembre 2016, l’école admet des garçons de première secondaire. L’intégration s’est fait de façon graduelle[3].

Anciennes élèves de Villa Maria

Veronica Lake, comédienne
Paule Baillargeon, réalisatrice et comédienne
Angèle Coutu, comédienne
Françoise David, fondatrice du parti politique Québec solidaire
Caroline Dhavernas, comédienne
Julie Du Page, comédienne
Claire Kirkland-Casgrain, première femme députée de l’Assemblée législative du Québec
Laurence Leboeuf, comédienne
Jessica Malka, comédienne
Pénélope McQuade, animatrice
Ina Mihalache, vidéaste
Joëlle Morin, comédienne
Valérie Valois, comédienne
Evelyne de la Chenelière, dramaturge et comédienne
Jessica Paré, actrice

Lower Canada College

Le Lower Canada College (français : Collège du Bas-Canada) de Montréal est une école primaire et secondaire privée. Le collège fut fondé en 1861 sous le nom d’école St. John’s et a changé de nom en 1909 pour devenir le Lower Canada College.

Le Lower Canada College offre le programme scolaire de la maternelle à la 12e année. Les étudiants obtiennent leur diplôme d’études secondaires au terme de 11 année d’études et peuvent quitter pour poursuivre leurs études au collège Québécois selon le système scolaire conventionnel ou poursuivre leurs études jusqu’en 12e année pour effectuer une année d’études pré-universitaire selon le système anglo-saxon.

L’école est une des dernières à posséder un terrain extérieur de hockey. En plus du hockey, le Lower Canada College est célèbre pour ses équipes sportives en football, en soccer, en basketball et en rugby : les Lions.

Une forte rivalité, sportive et académique, a court entre le Lower Canada College et Selwyn House School (en).

Autrefois une institution pour garçons, le collège est maintenant mixte ayant une population étudiante composée d’environ 40 % de filles. Les filles ont été accueillies pour la première fois en 12e années en 1992, et ont été accueillies dans les autres classes à partir de l’année scolaire 1995-96.

En plus d’être devenu une institution mixte, le Lower Canada College est devenu une institution bilingue offrant des cours en français et en anglais.

Diplômés célèbres

Voici certains diplômés célèbres :

Douglas White Ambridge
W. David Angus
Gordon Nixon
Peter Behrens
Willard Boyle
Brian Brooke Claxton
Arnold Davidson Dunton
Gordon Neil Fisher
George Ignatieff
Pierre McGuire
Greg Rusedski
Bernard Shapiro
Harold Shapiro
Patrick Watson
Lorne Webster
Mark Cornforth